Sud Éducation Manche

Accueil > 2nd degré > Pas de fermetures des collèges en 2020... mais la mise en concurrence (...)

Pas de fermetures des collèges en 2020... mais la mise en concurrence généralisée !

jeudi 26 septembre 2019, par Sud Education Manche

Les contextes politiques et démographiques étant défavorables à ce genre de décision : le CD 50 n’a pas caché son soulagement d’avoir trouvé la parade, l’alternative à des fermetures immédiates de collèges. Le Cd 50 a donc décidé ce jeudi le renvoi à des propositions de travail, des préconisations pour chaque collège audité en 2018-2019, propositions qui mettent en avant ici des éléments expérimentaux, là des « innovations pédagogiques », ou encore des partenariats avec des entreprises locales, … afin de « valoriser » une identité propre à chaque collège.
Ces préconisations très disparates laissent penser que l’ambition ne sera pas la même dans tous les collèges : ici des bilangues, ailleurs l’enseignement des langues en visio-enseignement, ici « école du socle » ailleurs « excellence sportive »,
Ces propositions poursuivent l’œuvre de mise en concurrence des collèges entre eux dans l’attente d’une réorganisation repoussée de quelques temps quand les échéances électorales et les évolutions démographiques seront plus favorables pour les décideurs.
Assez clairement, le président du CD 50 a fait comprendre que les collèges doivent s’emparer des pistes proposées ou bien… « Il faudra se reposer les questions ». La menace plane donc toujours et l’échec sera celui des personnels manquant de « dynamisme » selon le CD50.
Pour l’Intersyndicale FSU-SUD-CGT, la qualité du service public doit rester la même sur tous les territoires, permettre la réussite de tous les élèves et permettre aux élèves d’avoir de l’ambition quel que soit leur collège d’origine. Pour cela, la mise en concurrence des collèges n’a aucun sens et la « publicité » n’est pas le métier des enseignants tout comme cela n’est pas l’attente des élèves et des parents. L’engagement et le dynamisme des personnels sont déjà très importants à tel point qu’ils sont souvent « engagés » sur 2 ou 3 collèges différents.
L’intersyndicale condamne donc toujours la méthode employée qui loin de pérenniser les collèges de la Manche continue de les mettre en concurrence pour mieux les fragiliser à l’avenir. L’Intersyndicale demande en conséquence l’arrêt des audits qui se déploieront à nouveau en 2019-2020 sur d’autres secteurs (Avranchin, Côte des Iles).

L’intersyndicale se tient à l’entière disposition des collèges déjà auditionnés et des collèges (Avranchin et Côtes des Iles) qui le seront dans quelques temps.
Nous sommes disponibles pour une HMI (heure mensuelle d’information) dans les collèges ciblés et ouverte à tous les personnels de l’établissement.
Contacts :

  • Pascal Roger - SNES-FSU : 06 76 26 07 61
  • Hervé Jubin - Sud Éducation : 06 70 72 31 08
  • Laure Abisset - CGT : 06 67 92 98 74
communiqué FSU SUD CGT